20 pianistes à suivre

 

Jazz Magazine - Octobre 2018

"Pendant toute son enfance, Carl-Henri Morisset a baigné dans les musiques noires américaines que ses parents haïtiens écoutaient : soul, funk, et musiques caribéennes. Après avoir étudié la clarinette et le saxophone, il se consacre au piano dès l’âge de huit ans. Diplômé du CNSM, il fait partie de la même promotion que les frères Fox, Matthieu Naulleau, ainsi que ses co-équipiers du quartette “H !”, Bastien Weeger, Etienne Renard et Elie Martin-Charrière. Carl-Henri Morisset a assimilé une bonne partie de l’histoire du piano jazz, de Bud Powell à Robert Glasper, en passant par Thelonious Monk, Bill Evans, Herbie Hancock, et Jason Moran. Son style personnel, vif, inspiré et ouvert a séduit Pierrick Pedron, Archie Shepp, Thomas Bramerie et en premier lieu Ricardo Del Fra qui l’a rapidement repéré parmi les élèves du département jazz qu’il dirige au CNSM et dont il a fait le pianiste de ses nouvelles aventures européennes."

Choisi par Lionel Eskenazi

  • instagram
Capture d'écran tirée du Jazz Magazine de Février 2019 listant trois révélation française de l'année

Jazz Magazine - Février 2019

"Vient alors l’improvisation de Carl-Henri Morisset. Le pianiste connaît son blues sur le bout des doigts, et le traverse de toutes les figures adoubées par l’histoire, prenant le risque du lyrisme, en équilibre périlleux, mais toujours en phase avec la carrure qui sous-tend cette musique." - Xavier Prévost, HAPPY CENTENNIAL, Mr. PARKER ! - jazzmagazine.com

PODCAST (Géraldine Laurent et Pierrick Pédron Quintet en direct du Sunside - août 2020)

"Carl-Henri Morisset est diabolique, de la main droite, de la main gauche, de la complémentarité des deux, de sa façon de bâtir sa maison bien à lui à chaque solo… Yvan Amar qui retransmettait le concert en direct sur France Musique dans le cadre du Jazz Club, aura eu cette remarque : « il a l’accent ». Entendez « l’accent new-yorkais ». En effet, il y a ce naturel, cette franchise, ce poids de la note qui est assez caractéristique de la tradition new-yorkaise voire de la tradition afro-américaine. Ce qui – ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit – ne veut pas dire qu’il manque une case aux pianistes européens. Et s’il faut conclure qu’il leur en manque une, c’est qu’ils en ont une autre à la place et que Carl-Henri Morisset a peut-être les deux." - Franck Bergerot, Pierrick Pédron au Sunside... et sur France Musique - jazzmagazine.com

PODCAST (Pierrick Pédron Quartet au Sunside - juin 2021)

Sélectionné parmi les cinq pianistes de l'année
Décembre 2021 - Jazz Magazine & Jazz News




 

pianiste de l'année.png